Pour dessiner, effacez!

Comme vous le savez, je travaille comme modèle vivant et il m’arrive souvent de poser pour des classes et des ateliers de débutants en dessin. Plusieurs des techniques que je vois et que j’entends, pour apprendre à dessiner, reviennent régulièrement. Et une de celles-ci est… d’effacer

Différentes gommes à effacer
Différentes gommes à effacer

Cette technique est vraiment surprenante car elle permet de voir apparaitreson dessin, de jouer et de se familiariser avec les ombreset les lumières. De plus, elle aide à aiguiser l’œil à mieux percevoir les formes négatives.

Après quelques essais, vous aurez mieux maitrisé la technique de «l’efface». Ainsi vous pourrez facilement l’introduire dans différents types de dessin. Atténuer les noirs. Ajouter des traits. Puis nuancer des tons de gris.

essai technique de l'efface
Mon essai

Voyons maintenant comment : 2 étapes et 3 astuces

Première étape : 

Noircir l’ensemble d’une feuille de papier à dessin avec du fusain ou du crayon mine ou même de la poudre de graphite. Étaler de façon assez uniforme. 

Aidez-vous d’un papier mouchoir ou d’un morceau de tissu. Vous pouvez aussi en rajouter pour que le noir soit d’une bonne intensité.

Deuxième étape :

Choisir votre sujet. Ça peut être un objet, des éléments de la nature ou le corps humain. Observer et repérer les parties clairessur les surfaces du sujet. À l’aide d’une efface, retirer le noir sur la feuille pour «dessiner» celles-ci.

Tranquillement, des formes et des volumes se formeront et vous verrez  apparaitre votre sujet.

3 astuces :

1. Le sujet

Lorsque vous choisissez votre sujet, assurez-vous d’y trouver des contrastes assez forts entre les parties claires et les parties sombres. C’est à dire que vous puissiez voir facilement les ombres et les lumières. 

Au début, ce n’est pas toujours facile de voir ce qui est sombre et ce qui est clair. À force de pratique, les subtilités de ces nuances deviendront plus perceptibles à vos yeux.

2. Le papier

Pour pratiquer ce genre dessin, une tablette de papier journal est de mise. Mais comme il est assez mince, prévoyez de ne pas trop effacer, afin de ne pas traverser le papier. Si vous avez le «coup d’efface» solide, un papier plus épais donnera plus de chance!

La couleur du papier va jouer sur les effets de contrastes. Il est intéressant d’essayer la technique sur différents papiers de différentes couleurs. En passant par les tons gris-bruns d’un papier journal ou kraft au blanc chaud ou froid d’un papier plus épais.

3. Les gommes à effacer 

Il existe plusieurs sortes et formes de gomme à effacer dans les matériaux d’art. Une qui est très courante, est la gomme communément appelée «mie de pain», parce qu’elle est souple et malléable. Mais, pour débuter, une gomme à effacer standard fera le travail.

Par contre si vous avez l’intention de développer ou d’explorer d’avantage cette technique, vous pourrez utiliser des formes multiples de gommes à effacer. De la plus fine, pour des petits détails de lumière à la plus large,  pour créer de grosses masses claires. Amusant, n’est-ce pas!

Puis avec de l’imagination, vous pouvez également utiliser d’autres types d’object pour «effacer» et créer de fabuleuses formes et des lignes originales.

Différents types d'objects pour effacer
Différents objects et vrai mie de pain pour «effacer»
De la vrai mie de pain

Dans un documentaire sur l’artiste Jean-PierreLarocque,  je l’ai vu prendre, entre autres, de la vrai mie de pain pour «effacer». Dans son atelier, un pain baguette frais, pas pour le manger, mais pour utiliser sa mie fraiche, pour retirer tendrement le fusain.

Artiste Jean-Pierre Larocque
À gauche oeuvre de l’artiste Jean-Pierre Larocque, à droite différents types de fusain
«Votre efface dessine»

Cette phrase c’est Stéphanie Béliveau, une artiste et une très bonne enseignante, qui l’a dite à ses étudiants.es, lorsqu’un jour je posais pour elle.

J’ai aimé le fait de penser à «dessiner» avec les gommes à effacer. Certes, elles effacent le noir sur la feuille mais le fait de garder à l’esprit qu’on est en train de dessiner, nos gestes alors seront enrichis et inscrits dans nos dessins. 

Avez-vous apprécié cet article?

Merci de le partager et cliquez sur l’icône «j’aime» avec le pouce tout en bas de l’article.

Écrivez un commentaire, j’aime bien vous lire. 🙂

Partager l'article

2 réponses sur “Pour dessiner, effacez!”

    1. Merci Sylvie pour ton commentaire! Très intéressant de faire un parallèle avec le monde. Ces vides et ces espaces sont important pour l’équilibre tout comme dans nos dessins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *