Le gribouillage pour rester ZEN | 3 astuces

Vous avez sans doute dû, à un moment ou un autre, gribouiller sur le revers d’une enveloppe, dans un coin d’une serviette de table en papier ou sur quelques pages de votre cahier de notes. Un petit geste anodin qui, intégré à votre quotidien, pourrait vous aider à rester Zen.

Je pratique moi même le gribouillage et j’aimerais vous partager 3 astuces pour vous aider à le développer quotidiennement et bénéficier de ses aspects bienfaisants.

Le gribouillage se fait la plus part du temps spontanément. Sans vous en rendre compte, en parlant au téléphone par exemple, vous avez commencé des petits carrés ou des petits ronds que vous avez ensuite noircis. Peut être avez vous fait la tête d’un chat ou tout simplement un long trait en forme de spirale.

Peu importe le dessin effectué, cette activité spontanée vous a permit d’être dans le moment présent. Dans une sorte de détente ou d’un lâcher prise inattendu!

Le professeur de philosophie Jesse J. Prinz de la City University de New York s’est intéressé à l’habitude du gribouillage et la considère comme nous permettant d’être dans une « écoute absolue ».

Ce que j’aime aussi du gribouillage, c’est qu’il n’est pas relié à la performance. Il est une «sorte de dessin» qui peut être autant abstrait que figuratif. Même chargé de ratures, d’irrégularité ou de déséquilibre, le gribouillage fait son effet  sur ma concentration, mon attention et mon bien être.

Chaque gribouillage me permet de vivre «une présence» qui équivaut à une douce médiation. Je vous encourage à gribouiller et voici mes 3 astuces :

1- Gribouillis jumeaux

Un jour que je voulais gribouiller pour me détendre quelques minutes et libérer mon mental, j’ai spontanément pris deux crayons sans même réfléchir. Puis, j’ai été surprise par les «gribouillis jumeaux» que cela créait. 

Essayez-le!

Dans la même main, tenez deux crayons mines à la manière de baguettes chinoises. Faites en sorte de les tenir fermement et de garder la même distance entre les deux mines.

Vous verrez comme c’est fascinant de voir les formes et les traits se former en double.  En suivant des yeux ces formes qui se répètent instantanément, c’est assuré, votre mental sera déjoué!

gribouillis jumeaux
Gribouillis jumeaux, deux crayons mines

2- Gribouillis fantômes

J’ai découvert ce gribouillage lors d’un atelier sur les carnets de dessins.

À votre prochaine pause, sortez prendre l’air et repérez quelques éléments de la nature comme un tronc d’arbre ou des petits cailloux. Déposez une feuille sur ceux-ci et gribouillez avec le coté de la mine d’un crayon. Découvrez toutes les formes originales ainsi que les curieux traits qui se dessinent.

Idéalement ce gribouillage s’exécute plus facilement sur du papier calque car celui-ci laisse apparaitre les formes et les traits inusitées de façons plus contrasté. Ainsi qu’avec du fusain pour bénéficier d’une qualité de nuance.

Une autre très belle façon de distraire le mental trop agité et de se ramener à l’instant présent.

gribouillis fantômes
Gribouillis fantômes, fusain de vigne sur papier calque sur cocottes naturelles

3-Gribouillis des yeux

Sans regarder votre feuille, tracez tout ce que vous voyez devant vous. J’insiste sur le fait de ne pas regarder votre feuille, votre main et votre crayon. Mais bien d’observer et de suivre des yeux les contours et les intérieurs des éléments qui se présentent à vous. Laissez glisser lentement votre crayon sur le papier pendant que vos yeux voyagent à travers les objets qui occupent votre espace.

Le résultat sur le papier n’a pas d’importance.

Il peut toutefois être surprenant, bizarre et contrer les schémas de nos habituelles perceptions.

Gribouillis des yeux
Gribouillis des yeux, crayon mine sur papier

C’est article participe à l’évènement « 3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien» du blog Habitudes Zen. J’apprécie beaucoup ce blog pour ses nombreux articles intéressants dont celui-ci mon préféré.

« La terre est un palimpseste gratté et retravaillé à chaque génération par le gribouillage du piétinement »

Sylvain Tesson, Petit traité sur l’immensité du monde

Vous avez aimé cet article, laissez un commentaire, j’aime bien vous lire 🙂

Partager l'article

2 réponses sur “Le gribouillage pour rester ZEN | 3 astuces”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *