Pensez comme Léonard de Vinci | Plus de créativité avec le «Sfumato»

Je poursuis ma lecture du livre Pensez comme Léonard de Vinci de Michael J. Gelb.  À mon défi,  je suis à l’étape du quatrième principe : Le sfumato.

Le sfumato est un terme pour signifier l’aspect vaporeux, imprécis des choses. L’auteur veut nous rappeler que l’incertitude et l’inconnu font escale dans notre vie. Léonard lui, était à l’aise avec l’inconnaissable, l’ambiguïté et les paradoxes.

En art, le sfumato est également une technique qui consiste à donner un aspect flou au sujet. Jules Adeline qui a écrit le Lexique des termes d’art, défini le «sfumato» comme une exécution moelleuse et vaporeuse de figures dont les contours sont vagues et estompés.

On reconnaît la technique du Maître pour la Joconde.

Tolérer l’inconnu

Notre tolérance face à l’inconnu nous permet d’aller plus en profondeur dans notre créativité. Mais aujourd’hui nous vivons dans un monde où les transformations sont très accélérées. Nous devons apprendre à être de plus en plus à l’aise avec les incertitudes, les ambiguïtés et les doutes.

Voici comment :

Lorsqu’on stimule les principes de curiosité, d’expériences et de raffinement des sens, énoncés dans les articles précédents, il est inévitable d’être confronté à l’inconnu. Le principe du sfumato nous rend favorablement disponible face à l’incertitude.

3 exercices pour apprivoiser et augmenter la tolérance:

 1- Auto-évaluation

 Évaluez de un à dix votre tolérance au paradoxe. Un, représente le besoin de certitude absolu. Dix, l’attitude positive de Léonard de Vinci.

-J’aime l’ambiguïté.

-J’adore le changement.

-J’ai tendance à sauter aux conclusions.

-Les conflits peuvent être un moteur de créativité.

-Je fais confiance à mon instinct.

2- Dessin abstrait

 À partir d’une incertitude ou d’une ambivalence que vous vivez actuellement, dessinez de façon abstraite ce que cela pourrait représenter comme formes, couleurs et textures.

Vous aurez probablement un doute sur ce que vous devez dessiner et c’est tant mieux ! Accueillez ce sentiment, il est normal. Prenez le temps et faites confiance à ce qui vient. Ce n’est qu’un exercice, pas un chef-d’œuvre sur le quel vous serez évalué. 😉

Mon dessin abstrait représentant mon incertitude et mon ambiguïté. Effectivement,  je me suis demandé comment j’allais donner forme à mes sentiments face à l’inconnu. J’ai juste commencé, même si j’avais l’impression de faire n’importe quoi. Mais au final, avec cette expérience, ce n’est pas le dessin qui compte, c’est plutôt une sorte de bien être et de lâcher prise que je ressens. Le fait d’avoir exprimé, par des formes et des couleurs, des émotions difficiles à exprimer en mots, je me sens plus libre, plus confiante face à l’avenir.

La gestation et l’intuition

 Où et quand vous viennent vos  meilleures idées? Michael J. Gelb dit avoir posé la question à des milliers de personnes. Les réponses les plus fréquentes sont; en promenade en nature, sous la douche ou dans le bain, en voiture ou en écoutant de la musique. Plus rarement au travail. C’est le plus souvent donc en période de repos, de détente et de solitude que surgissent des solutions, des idées.

Léonard aimait les discussions, les échanges et les points de vue. Mais il savait que de ses  moments de solitudes émergeraient ses intuitions créatrices.

3-Fiez-vous à votre intuition

 Accordez plus d’attention à votre instinct et vos intuitions. Soyez aux aguets. Notez-les dans un carnet et vérifiez-les. Ceci développera l’écoute et la confiance de vos propres perceptions. Plusieurs fois par jour arrêtez-vous, faites une pause détente et respirez. Soyez réceptif!

J’aime l’ idée de notez mes intuitions et de les vérifiez. Voici mon «Carnet d’intuition». Ma première intuition noté en 2019: Continuer à développer mes blogues même si je suis actuellement dans l’inconnu et que je vie parfois de l’incertitude.

Ferez-vous un «Carnet d’intuition» ?

blog-un modele des ateliers est une petite école d’art pour autodidacte heureux!

Laissez vos commentaires. J’aime bien vous lire 🙂

 

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *