La pratique du dessin du modèle vivant

Comme vous le savez, je pratique le métier de «modèle vivant» dans les écoles d’art et pour des groupes d’artistes. Mais comme vous le savez aussi, je pratique également le dessin du cops humain en explorant les différentes approches que j’apprends, lorsque je pose dans les classes de dessin et que je vous partage.

En «fouinant» à la bibliothèque, j’ai déniché 4 livres sur le sujet. Vous avez probablement lu mon article précédent sur le premier livre.

Voici le deuxième :

Modèle Vivant, Barrington Barber, Vigot

livre de Barrington Barber
Modèle Vivant, Barrington Barber, Vigot

Dans cet ouvrage, l’auteur nous invite, avec une grande simplicité, au dessin du modèle vivant. En très peu de pages et par de magnifiques exemples, nous pouvons découvrir une variété de techniques et de styles inspirants de dessins du corps humain.

J’aime bien ce livre parce qu’on y apprend beaucoup malgré sa petite quantité de page. J’ai retenu pour vous 3 sujets importants que Barrington Barber aborde dans son livre :

1- Comment s’installer avant de dessiner

C’est un aspect non négligeable car il facilite le dessin. Parfois les gens se demandent comment améliorer leurs façons de dessiner, alors que c’est peut-être leur façon de s’installer qui optimiserait la qualité de leurs dessins.

Bien tenir son crayon sans vous crisper aidera considérablement. Tenez-le comme une baguette de chef d’orchestre nous signale l’artiste.

Afin de rester objectif, il nous suggère de reculer aux 5 minutes et ainsi voir notre dessin dans son ensemble.

Installation pour dessiner
Tiré du livre de Barrington Barber, Modèle Vivant, Vigot

2- Comment aborder les raccourcis?

Qui n’a pas de problème avec les raccourcis? Je peux voir dans les classes, les étudiants parfois désespérés ou désemparés devant une pose qui présente un ou plusieurs raccourcis. Moi-même, lorsque j’ai voulu dessiner pour la première fois un raccourci, j’ai été confrontée à mes idées préconçues du corps. Comment une épaule pouvait se trouver juste derrière une main?

Mais où est le bras? 

Dernièrement, j’ai posé pour une classe de jeunes étudiants dans un cégep. C’était leur premier cours avec un modèle. Le prof a d’abord donné ses consignes d’installation, de proportions et de façon d’observer. Mais lorsqu’il a parlé de raccourci, le premier conseil a été : «ne paniquez pas!».

Raccourcis
Tiré du livre : Modèle Vivant, Barrington Barber, Vigot

Barrington Barber lui parle de « respect des proportions » et s’aide au moyen de formes géométriques comme des carrés et des rectangles.

3- Dessiner le mouvement

Évidemment, le corps en mouvement a toute une autre apparence qu’un corps statique. C’est ce que nous voulons transmettre dans nos dessins. Mais comme nous dit l’auteur dans son livre : dessiner une figure en mouvement n’est pas facile, mais il faut se jeter à l’eau…et tenter l’exercice».

Dessin de modèle en mouvement
Tiré du livre: Modèle Vivant, Barrington Barber, Vigot

Tentez de capter certaines séquences d’une personne en mouvement et réfléchissez à une manière de les dessiner ou de les esquisser. Même si vous trouvez que vos premières tentatives ne semblent pas convaincantes, persévérez en pratiquant fréquemment.

Conclusion

Ce livre m’a plu parce qu’il est rempli d’exemples qui donnent envie d’essayer. De plus, comme il ne contient qu’une cinquantaine de pages, il est donc facilement transportable. Je l’ai eu souvent avec moi dans mon sac et dès que j’avais, même que quelques minutes, je pratiquais mon dessin!

Source: Modèle Vivant, Barrington Barber, Vigot

Vous avez aimé cet article, merci de le partager. Laissez un commentaire au bas de la page, j’aime bien vous lire 🙂

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *