Pensez comme Léonard de Vinci| Le corps

Dans le cadre de mon défi et tiré du livre de Michael J. GelbPensez comme Léonard de Vinci, voici le sixième principe : Le corps

Source: Pensez comme Léonard de Vinci, Michael J. Gelb

Léonard accordait beaucoup d’importance à la santé de son corps et disait que c’était bon d’être conscient de son corps. Il portait une attention particulière à son alimentation, faisait de l’exercice et des élongations. Léonard aimait aussi développer l’«ambidextérité». Il utilisait ses deux mains dans le but d’équilibrer les deux cerveaux droit et gauche.

Voici 3 exercices pour intégrer la conscience du corps dans le développement de sa créativité.

Je crois que notre «corps» est un élément qui fait partie des outils favorable à la créativité.

Un corps souple, sans tension, facilite le dessin, l’écriture ou tout autres secteurs artistiques.

Des conditions favorables

L’exercice, le sport, le yoga, la méditation ou la marche fait de façon régulière vont contribuer au maintient de la forme physique.

Cette même forme physique va contribuer à garder un esprit sain et allumé.

Léonard disait aussi, que chacun était responsable de sa santé et de son bien-être. Et que l’attitude et les émotions influençaient grandement la physiologie du corps humain.

Auto-évaluation

Faites une évaluation de votre condition physique  et de votre bien-être:

-Je sais quand je suis tendu ou détendu.

-J’ai une bonne coordination.

-Je sais que mon attitude affecte mon état physique.

-J’aime bouger.

-Je sais en quoi consiste une alimentation saine.

Prenez conscience de votre corps

 L’exercice qui suit vous donne la chance de mieux comprendre votre corps et d’en prendre conscience.

1-Miroir

Placez-vous devant un miroir où vous pouvez vous voir de la tête aux pieds.

Il ne s’agit pas ici de juger ou d’analyser votre apparence. Mais plutôt de l’observer :

-Votre tête est-elle droite ou penche-t-elle d’un coté ?

-Les épaules sont-elles alignées ou une est plus haute ?

-Votre bassin est-il basculé vers l’arrière ou projette-t-il vers l’avant ?

-Sur quelles jambes vous appuyez-vous ? Une ou les deux ?

-Quelle sorte d’alignement voyez-vous entre la tête, la poitrine et le bassin ?

2- Dessiner son corps

Réalisez un croquis de votre silhouette. Sans y mettre trop de temps, dessinez de façon sommaire et spontanée, une ébauche de votre posture ou de votre charpente corporelle.

Coloriez en rouge les points de tension et de stress que vous pouvez constater.

 Si vous voulez aller plus loin dans cette démarche, vous pouvez prendre conscience de vos articulations, de l’alignement des hanches et du point d’équilibre entre la tête et le cou.

L’exercice pourrait s’étendre sur plusieurs aspects. Vous pouvez consulter un article sur «dessiner son corps au fusain» que j’ai écris dans un autre blogue. Cliquez ici.

3- Développer l’«ambitextérité».

 Le professeur Raymond Dart, anatomiste et anthropologue croit que la meilleure façon de développer l’ensemble de nos aptitudes est l’équilibre du corps et du cerveau. Comme il explique, le cerveau droit contrôle le coté gauche du corps et le cerveau gauche, le coté droit du corps.

Donc, que la coordination parfaite des deux cotés du corps aurait tendance à maintenir l’équilibre des deux hémisphères cérébraux.

Servez-vous de vos deux mains

 

  • Pendant une partie de la journée ou pour quelques tâches du quotidien, servez-vous de la main opposée à celle que vous utilisez habituellement. Si vous êtes droitier, utilisez votre main gauche ainsi que si vous êtes gaucher, votre main droite. Des simples gestes comme, se brosser les dents, allumer une lampe ou manger avec l’autre main peut convenir pour apprivoiser l’«ambidextérité».
  • Essayez de signer votre nom avec votre autre main. Ou écrivez les lettres de l’alphabet. Ou encore des phrases complètes.
  • Dessinez avec les deux mains en même temps. Une fois que vous aurez un peu d’expérience, dessinez des cercles, des carrés, des triangles et bien d’autres formes. Vous pourrez également signer votre nom avec vos deux mains à la fois.
Mon expérience :

 J’ai une assez bonne conscience de mon corps puisque je travaille comme modèle vivant depuis plusieurs années. Je pratique le yoga, ce qui aide beaucoup à la coordination et l’alignement du corps et de l’esprit. Je dessine aussi depuis longtemps mais pas nécessairement mon corps, plutôt celui des autres.

Alors de ce coté, j’ai du développement à faire. Il y a toujours à découvrir je pense. Puis le corps se transforme. Chaque jour aussi est différent dans la façon dont on peu se sentir.

Notre interprétation, notre perception peut changer. C’est pour cela qu’il faut être le plus dans l’observation et non dans le jugement.

Pour le dessin des deux mains en même temps c’était la première fois que je dessinais des formes géométriques de façon simultanée. Je suis droitière donc vous remarquez les dessins de gauche faits de ma main gauche ont leurs maladresses. Mais moins que je l’aurais cru. J’ai trouvé ça plus facile à faire que je le croyais. Je me sentais «complète» quand je dessinais. Mais j’avais le sentiment de retourner en enfance.  🙂

 

 

Essayez, et dites-moi ce que vous pouvez ressentir.

 

Partager l'article

4 réponses sur “Pensez comme Léonard de Vinci| Le corps”

  1. oui, c’est sûrement un bon exercice. J’ai lu un livre de George Gurdjieff un philosophe russe qui exhortait à faire la même chose i.e. d’utiliser les deux mains. Il disait que les humains n’ont pas une conscience unifiée et que nous vivons dans un état hypnotique qu’il qualifiait de «waking sleep». Il a donc inventé une discipline he Work» pour éveiller la conscience vers un état supérieur. Et entre autres il conseillait d’utiliser les deux mains et de faire des chose qu’on ne fait pas habituellement comme prendre une autre route pour aller dans un endroit connu ou parler à des inconnus….

  2. Merci
    Lecture intéressante .
    Juste pas envie de pratiquer ce jour .La glace m’empêche de mar hier 2 h chaque jour .
    Continuer mon “ambidexitude ” encouragée par ton texte .
    Merci pour ces prises de conscience

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *